Deborah


Dans le cadre du blog "Conscious People" by Venitz, nous interviewons les acteurs de la transition verte pour en savoir plus sur les derrières de leurs engagements. Aujourd'hui, voici l'histoire de Deborah.

 

Bonjour à tous, je m’appelle Deborah et je suis la fondatrice du compte Instagram et blog JeMeRecycle, sur lesquels je parle de sujets divers autour de la consommation responsable, d’un mode de vie plus sain et naturel et surtout respectueux de l’environnement. J’y partage toutes mes infos et astuces pour consommer de façon consciente et raisonnée au quotidien.

Aujourd’hui, je dédie une grande partie de mon quotidien à militer pour une consommation plus responsable. Je me décris comme une “éco-fashion activiste” et j’aime essayer de trouver des alternatives plus responsables à nos achats. Je pense qu’en tant que consommateurs nous avons le plus grand des pouvoirs : celui de décider de soutenir des marques via nos achats. Ainsi, on a tous et toutes la possibilité de choisir l’impact que l’on veut donner à notre argent et de participer à notre échelle à la construction d’un monde plus durable.

Mon engagement éco-responsable, je le dois à un déclic, une prise de conscience : Passionnée par les cosmétiques et le maquillage, c’est en me rendant compte des substances nocives qu’on se mettait sur la peau que j’ai pris conscience de la dérive de la surconsommation. J’ai petit à petit changé mes habitudes pour essayer de choisir des produits plus sains. Puis des cosmétiques, je suis passée à mon alimentation et à ma garde-robe. Et quand on est dans une démarche de vouloir mieux consommer pour soi, on s’intéresse vite à l’impact de notre consommation sur l’environnement. Nous avons deux maisons : notre corps et notre planète et c’est cette prise de conscience qui m’encourage chaque jour à faire de mon mieux.

En ce sens, j’ai souhaité faire en sorte que mes activités soient en accord avec mes engagements. C’est pourquoi je partage chaque jour sur Instagram des informations et des astuces pour mieux consommer au quotidien. Savoir, c’est choisir et partager mes connaissances et ma manière à moi d’agir.

J’ai aussi co-fondé un marketplace d’articles de mode et de maison créés à partir de matières recyclées ou revalorisées sur le principe de l’upcycling.

La manière dont je perçois le monde autour de moi et dont j’interagis avec les autres a fortement été influencée par mes lectures et les rencontres que j’ai pu faire. Il n’y a rien de plus enrichissant que de s’ouvrir aux autres. S’ouvrir aux autres, c’est s’ouvrir au monde.

J’aime à penser que la volonté de soutenir les nobles causes est contagieuse. Alors si je devais donner un conseil à ceux qui n’ont pas encore sauté le pas : Soyez curieux. Posez-vous la question lors de votre prochain achat : où et comment a été fabriqué ce que vous souhaitez acheter ? Dans quelles conditions et avec quelles matières ? Avoir conscience de l’impact de la fabrication d’un objet ou d’un vêtement, c’est un premier pas pour mieux le choisir et surtout en prendre soin. Et prendre soin de ce que l’on possède, ce sera le meilleur moyen de les faire durer dans le temps et de réduire nos déchets. Et puis, si c’est déjà trop contraignant pour vous, commencez simplement par changer de banque, ça sera déjà beaucoup. 

Pour autant, adopter un mode de vie plus éthique et responsable n’est pas un processus linéaire; moi-même j’utilise toujours un dentifrice industriel ! Je n’ai pas encore trouvé le dentifrice naturel zéro-déchet qui me donne vraiment l’impression de m’être lavé les dents … alors, autant en rire : la légèreté avant-tout !

 

Pour soutenir Deborah, voici le lien vers JeMeRecycle !

Venitz - le