Mud Jeans


Le nom de la marque vient du mot anglais «   mud » qui signifie « boue » en Français. La boue est un mélange d’eau et d’argile ou de terre, elle est souvent créée après la pluie ou près de cours d’eau. Elle joue un rôle très important dans l’écosystème et peut être recyclée éternellement. C’est donc l’un des meilleurs exemples dans la nature du principe d’économie circulaire cher à la marque.

 

Après 30 ans d’expérience professionnelle dans la mode, Bert van Son fonde la marque Mud Jeans en 2013.

Le fondateur a fait le constat que l’industrie de la mode est souvent trop polluante et socialement injuste. La vie est très difficile pour les ouvriers dans les usines et la production de vêtements est très mauvaise pour la nature. Bert van Son avait donc envie d’un réel changement dans la mode. Il est certain que l’on peut « avoir du fun » sans détruire la planète et ses ressources. Bert van Son a souhaité faire de Mud Jeans une entreprise exemplaire, en mettant notamment en pratique l’économie circulaire.

Mud Jeans a fait du denim sa spécialisation, car le jean est l’une des pièces les plus populaires du dressing masculin comme féminin et c’est aussi la pièce la plus polluante dans l’industrie de la mode. La marque néerlandaise propose des jeans éthiques, de qualité et abordables.

Les jeans Mud contiennent 23 à 40% de denim recyclé et la marque utilise également du coton bio. Lorsque vous achetez un jean Mud, les réparations sont gratuites. La marque a également lancé un système de location innovant. Vous pouvez garder votre jean aussi longtemps que vous le voulez ou le changer après un an. Mud Jeans recycle ensuite les jeans usagés.

    

Les jeans Mud ne possèdent pas de patch en cuir : ils sont vegan et approuvés par la PETA. Côté fabrication, la marque travaille en toute proximité avec des couturiers en Tunisie. C’est une collaboration de longue date, un travail sûr et serein. De plus, le salaire versé par Mud Jeans aux ouvriers tunisiens est supérieur au salaire minimum local.

 

Venitz - le